DES ASTUCES….

30 Nov

SOURCE le site tricot de Maribel

Astuces

Pour entamer une pelote :
Prendre le fil de départ à l’intérieur de la pelote, ainsi il se dévide sans à-coups et cela évite les noeuds lorsque l’on tricote.

Pour raccorder une nouvelle pelote :
Choisir toujours le début d’un rang pour raccorder la laine. Cela évite de faire un noeud visible au cours d’un rang.

Pour tricoter plusieurs fils ensemble :
Pour éviter que les pelotes s’emmêlent lorsqu’on tricote deux fils en même temps, préparer à l’avance une pelote unique avec les deux fils. La tension sera meilleure.

Pour faire du jacquard :
Lorsque l’on tricote un motif (au centre d’un tricot par exemple), utiliser des navettes et y enrouler le fil (une navette par couleur). Cela évite aux pelotes de s’emmêler au fur et à mesure que l’on tricote.

Pour interrompre un ouvrage :
Terminer toujours le rang. Cela évite les mailles distendues et les défauts.

Pour éviter les bords qui roulent :
Tricoter les deux mailles de chaque extrémité de rang au point mousse.

Pour éviter les différence de nuances :
Ne pas commencer avec des restes de laine. Chaque pelote ayant un bain différent cela peut provoquer une différence de nuance. Acheter le nombre de pelotes nécessaires pour la réalisation d’un tricot ayant le même numéro de bain. Néanmoins on peut utiliser un numéro de bain différent pour faire les côtes.

Pour garder aux pulls angora et mohairs de beaux poils soyeux et qui ne boulochent pas :
(astuce envoyée par Cathy)

Commencer par bien peigner le pull. Envelopper celui-ci dans du papier d’aluminium bien à plat et le mettre au congélateur pendant quelques heures

Pour ne pas perdre les mailles lorsque l’on pose l’ouvrage :
Pour éviter que les mailles sortent de l’aiguille lorsque l’on pose son ouvrage, on plante au bout des aiguilles un bouchon de liège dans lequel on a fait deux petits trous. Ainsi les mailles sont retenues.

Pour défriser la laine détricotée :
Enrouler au fur et à mesure que l’on détricote la laine, autour d’une bouteille plastique. Remplir cette bouteille d’eau. Plonger là ensuite dans de l’eau chaude afin de bien mouiller la laine. Laisser sécher près d’un radiateur.

Autre astuce pour défriser la laine détricotée (envoyée par Liliane)
Préparer des écheveaux pas trop gros avec la laine détricotée et passer l’écheveau au dessus du bec verseur d’une bouilloire avec de l’eau en ébullition. La laine se détend et se gonfle. (On peut utiliser une casserole mais attention de ne pas se brûler).


Echantillon :

Indispensable à la réalisation d’un tricot aux bonnes dimensions.
Faire un carré de 15 cm en montant le nombre de mailles supérieur à celui indiqué aux 10 cm. Pour les points fantaisies, tenir compte du nombre de mailles nécessaire pour obtenir des motifs complets.
Au centre de l’échantillon, délimiter à l’aide d’épingles un carré de 10 cm. Vérifier le nombre de mailles et de rangs contenus dans ce carré.

Résultats :
– moins de mailles et de rangs : utiliser des aiguilles plus fines
– plus de mailles et de rangs : utiliser des aiguilles plus grosses.


Que faire de nos échantillons (Astuce envoyée par Mamounette)

Faire des échantillons semble rébarbatif alors pour se motiver on les garde et lorsqu’il y en a un certain nombre on les couds pour faire une petite couverture style passe couloirs.
Avec les cotons : on les superpose, on les couds ensembles, et l’on aiune manique pour ne pas se brûler les didis en cuisine.


Tricoter avec 5 aiguilles (Astuce de Mamounette)

Lorsque l’on tricote avec 5 aiguilles et que comme moi on n’est pas douée on pique un petit morceau de bouchon de liége à chaque extémité des aiguilles, mais en distinguant un par une couleur ou une forme que l’on piquera sur l’aiguille de la dernière maille tricotée comme cela on sait dans quel sens on est et les mailles des autres aiguilles ne se feront pas la belle.


Rallonger un pull (Ascute de Mamounette)

Nos petits loups grandissent souvent plus vite que nos mains ne tricotent alors pour qu’ils puissent profiter de leurs pulls favoris il suffit de les rallonger en défaisant les côtes (tirer sur le 1er rangs de jersey) et après avoir remonter les mailles tricoter soit des rayures soit des petits sujets et voilà du neuf avec du vieux.


Si vous avez d’autres astuces vous pouvez me les transmettre en cliquant ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s