Les bienfaits du tricot

3 Oct

Ce n’est pas une étude scientifique mais on aime ça quand notre loisir préféré est valorisé.

(Source: www.comment-economiser.fr)

Apprendre à tricoter n’est peut-être pas en 1e position sur votre « to do list… » Mais ça devrait ! Et non, faire du tricot, ce n’est pas réservé à votre grand-mère ! Figurez-vous que tricoter est une activité pleine de bienfaits que personne ne connaît.  Sans compter le plaisir d’avoir à la fin quelque chose que vous aurez fait vous-même, d’agréable à porter, dans lequel vous pourrez vous blottir ou que vous pourrez offrir. Rassurez-vous ! Vous n’êtes plus obligé d’acheter cette horrible laine qui gratte… Désormais, on trouve des laines très douces.

1. Tricoter rend fier de soi

Peu de personnes savent tricoter. Montrer une de vos réalisations à quelqu’un qui n’a aucune idée de la façon dont vous vous y êtes pris, c’est comme réaliser un tour de magie ! Outre le regard des autres, faire quelque chose de ses propres mains est toujours très valorisant. Vous serez fier de vous, même si votre petit pull ou votre écharpe n’est pas parfaite, c’est vous qui l’avez faite de A à Z !

2. Tricoter est aussi bénéfique que méditer

Une fois que vous maîtrisez la technique du tricotage, tricoter est une activité très relaxante. Quand vous réalisez une pièce simple, les mailles sont toujours les mêmes. Vous pouvez donc vous échapper mentalement et laisser votre mémoire des gestes travailler automatiquement. Le mouvement répétitif et relaxant va procurer à votre corps et à votre esprit les mêmes avantages qu’une séance de méditation. Sauf qu’en plus, vous aurez une belle couverture à la fin ! À découvrir : Méditation : Les 7 Bienfaits sur Votre Cerveau Scientifiquement Prouvés.

3. Tricoter soulage les symptômes de l’anxiété, du stress et de la dépression

Les mouvements rythmés et la concentration nécessaire à votre ouvrage vous aident à détourner votre attention des causes de l’anxiété, de dépression ou du stress. Tricoter confortablement assis contribue à diminuer votre rythme cardiaque et à abaisser votre pression artérielle au bout de seulement quelques minutes. Dès que vous sentez les premiers signes d’anxiété ou de dépression vous envahir, attrapez vos aiguilles à tricoter pour vous aider à contenir ces symptômes.

4. Tricoter développe vos fonctions psychomotrices

Tricoter stimule tout le cerveau : le lobe frontal (qui dirige le processus des récompenses, l’attention et la planification), le lobe pariétal (qui traite l’information sensorielle et la navigation spatiale), le lobe occipital (qui traite l’information visuelle ), le lobe temporel (qui est impliqué dans le stockage des souvenirs et l’interprétation du langage et du sens) et le cervelet (qui coordonne la précision et la planification des mouvements). Le tricotage est ainsi une activité utilisée pour aider les personnes atteintes de maladie dégénérative comme celle de Parkinson. Cela permet d’améliorer l’habilité motrice des patients et leur faire oublier les autres symptômes souvent douloureux.

5. Tricoter ralentit le déclin cognitif

S’il permet d’améliorer vos fonctions motrices et votre humeur, le tricot stimule également votre cerveau pour le maintenir en bonne santé. Comme n’importe quel muscle, plus vous le sollicitez, plus votre cerveau reste en bonne santé et pour longtemps. Selon plusieurs études récentes, les personnes âgées qui se livrent aux travaux manuels (comme le tricot) voient le risque de « déficience cognitive légère » diminuer de 30 à 50 % par rapport à ceux qui ne le font pas.
6. Tricoter aide à prévenir l’arthrose et les tendinites

Comme pour votre cerveau, vous devez mobiliser vos articulations pour les garder aussi en bonne santé. Pour de nombreux médecins, il est évident qu’utiliser de manière douce ses doigts renforce le cartilage, au lieu de le fragiliser. Tricoter est par exemple plus bénéfique que taper sur un clavier parce que cette activité n’engendre pas une pression suffisante sur les doigts. Et évidemment, le fait de tricoter n’engendre aucun effet secondaire négatif  par la suite. Vous avez déjà de l’arthrite ? Trempez vos mains dans de l’eau chaude avant d’utiliser vos aiguilles pour réaliser vos chefs d’œuvre. Résultat Et voilà, vous connaissez maintenant les bienfaits du tricotage sur votre santé morale et physique🙂 Il ne vous reste plus qu’à aller à la mercerie la plus proche de chez vous pour vous équiper de laine douce et d’aiguilles à tricoter. Certains magasins proposent même des cours gratuits ou très accessibles pour les débutants. Renseignez-vous autour de vous. Si vous ne pouvez pas intégrer un cours, il reste les tutoriels sur Youtube. C’est comme ça que j’ai appris. Et croyez-moi, une fois que vous prenez le coup de main, chez vous, dans le train ou en vacances, vous ne pouvez plus vous en passer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s